Comune di Sinopoli

Sertie entre les châtaigners de l’Aspromonte, Sinopoli se distingue avec ses plateaux en terrasse qui dessinent le cours des torrents coulant vers Gioia Tauro pour se jeter dans le fleuve Petrace. Bourg d’origine grecque partagé en deux hameaux, Sinopoli Greco ou Vecchio et Sinopoli Nuovo, Sinopoli a longtemps été le fief des Ruffo.
Célèbre pour ses sources d’eau oligominérale, elle conserve d’intéressantes œuvres d’art. C’est à Sinopoli Superiore, dans l’Eglise de la Madonne delle Grazie, construite sur une petite église déjà existante au XIIème siècle, qu’est encore aujourd’hui précieusement conservé le Capello de la Madonna offert par Roger II le Normand et qui pendant des siècles a fait l’objet de la dévotion des fidèles.
C’est encore à Sinopoli Superiore que se trouve la Madonna del Pilerio ou delle Nevi de Antonello Gagini (1508), une magnifique sculpture en marbre représentant la Vierge tenant dans ses bras le Divin Enfant.
L’on peut également y admirer une Madonna delle Grazie, d’époque byzantine et d’autres sculptures remontant aux XVI et XVIIème siècles.
A signaler en outre la colonne antique qui soutient le bénitier.