Comune di Scilla

L’un des bourgs les plus beaux et caractéristiques d’Italie, destination d’artistes de toutes nationalités et l’une des localités touristiques et balnéaires les plus célèbres de la Calabre. Riche d’histoire et de culture liées à la mer, son territoire s’étend jusqu’aux pentes de l’Aspromonte dont il a hérité certaines de ses traditions artisanales, cultures typiques et gastronomie. Le hameau singulier de Chianalea, un bourg au bord de la mer qui baigne les habitations des pêcheurs, offre un panorama si romantique et surréel qu’il est appelé la petite Venise de la Calabre. Tout aussi splendide, la Marina Grande, la baie célèbre pour sa merveilleuse plage de 800 mètres de long, parsemée de lidos équipés et de plages libres et qui recèle dans ses fonds marins de nombreuses espèces de poissons, des algues, des mollusques et le précieux corail noir. Perché sur une falaise imposante et dominant le bleu de la mer, se dresse le Château Ruffo. Le site, d’abord utilisé comme emplacement stratégique par les Etrusques, (VIIème siècle avant J.C.), puis fortifié pendant la période de la Grande Grèce, fut ultérieurement fortifié pendant la période romaine.
Le bourg abrite des bâtiments des XVII et XVIIIème siècles encore bien conservés ainsi que le Palazzo Scategna, hôtel particulier du XVème siècle. Marina Grande recèle un petit trésor architectonique précieux : l’Eglise du Spirito Santo, monument national qui abrite un Autel majeur composé de différentes variétés de marbres. Le retable « La discesa dello Spirito Santo » (la descente du Saint-Esprit), réalisé en 1799 par le peintre de la cour des Bourbons, Francesco Celebrano, est serti au centre de l’Autel.
A Scilla, on passe de la mer à la montagne en un rien de temps : en effet, après quelques kilomètres, après avoir traversé les plateaux de Melia, l’on arrive à Gambarie, une station de ski très connue, située dans le territoire de Santo Stefano d’Aspromonte.