Comune di Santo Stefano in Aspromonte

Bourg caractéristique de montagne, il est blotti sur un éperon rocheux du cours d’eau du Gallico, sur le versant tyrrhénien de l’Aspromonte. Ses origines sont très anciennes : selon les historiens, Santo Stefano in Aspromonte date de l’ère byzantine et de l’exode des moines fuyant les côtes calabraises pour se réfugier sur les monts de l’Aspromonte, échappant ainsi aux incursions des pirates. Son histoire est étroitement liée à celle du Monastère de San Giovanni in Castaneto, centre névralgique de la spiritualité italogrecque à partir du XIIème siècle.
La végétation fascinante est caractérisée, jusqu’à mille mètres d’altitude, par des oliviers et des châtaigniers ; au-dessus de mille mètres, par des hêtres, pins et sapins. Le panorama ravissant est coloré d’un vert qui s’estompe au fur et à mesure qu’il atteint le bleu de la mer et qui disparaît dans le Détroit de Messine, offrant ainsi une vue merveilleuse sur l’Etna et la Sicile.
A visiter, dans le centre de l’Aspromonte, le Dôme consacré à Santo Stefano) protomartyr et qui, malgré la restauration complète après le séisme de 1908 et l’incendie de 1934, a conservé son plan en croix grecque de l’Eglise du XVIIIème siècle. Près de Santo Stefano, dans la vallée du cours d’eau Gallico, l’on peut admirer les ruines de l’abside de l’Eglise de San Silvestro, appelée également « Grotte de Saint Sylvestre », et à laquelle on accède à travers deux sentiers étroits difficiles à parcourir ; l’un partant de Podargoni, l’autre de la Caserne Basilico’ de Gambarie. Gambarie, hameau de la commune de Santo Stefano à 1300 m d’altitude, est une station de ski très fréquentée. Avec ses 10 km de pistes pour skieurs débutants et expérimentés, elle offre aux visiteurs un panorama à couper le souffle et un séjour tout aussi agréable pendant l’été, grâce aux promenades dans les forêts de hêtres, sapins, aulnes, pins et surtout entre les majestueux peupliers du « Bosco delle Fate » (le Bois des Fées). Sans compter les alentours où l’on peut visiter la Fontaine des Tre Aie et la Réserve Forestière de Basilico’ où l’on peut admirer de nombreuses espèces de plantes et d’animaux tels que les faisans, les sangliers, les paons et les daims. A visiter également le Cippo (petite stèle) de Garibaldi qui commémore la bataille de 1862.