Comune di San Giorgio Morgeto

Bourg caractéristique perché sur un côteau, à gauche du cours d’eau Jerapotamo, qui relie l’Aspromonte aux Serre. La légende narre que le centre aurait été fondé par le roi Morgete en 2350 av. J.C., bien qu’il n’existe aucun témoignage écrit à ce propos. A l’heure actuelle, ce bourg est sans aucun doute l’un des centres historiques médiévaux les plus importants de Calabre. Des ruelles étroites conduisant à de petites places et de raides escaliers mènent à la partie la plus élevée du bourg où se hissent les restes du château médiéval, construit entre les IXème et Xème siècles. Le Château de San Giorgio Morgeto domine encore aujourd’hui la plaine de Gioia Tauro, de la mer tyrhénienne jusqu’à Capo Vaticano, en passant par le fond panoramique du Stromboli et des îles éoliennes.
A admirer, dans le centre historique, quelques édifices remontant à différentes époques historiques. Parmi eux, le couvent des pères dominicains qui présente une structure architectonique imposante. Sur le flanc droit, se dresse l’Eglise monumentale de San Domenico, enrichie d’un portail en granit de style renaissance tardif. Au centre de la place principale du bourg, se trouve une fontaine en granit remontant au XVIIème siècle.
A San Giorgio Morgeto, l’art des vanniers, transmis de génération en génération et encore existant, permet la production artisanale de paniers en bois de châtaignier. La production de liqueurs et de parfums est, elle aussi, renommée. En outre, les fromages, la ricotta et le pain sont réalisés à l’aide des meules encore fonctionnantes du dernier moulin à eau.