Comune di Reggio Calabria

Reggio Calabria est le chef-lieu de la province, la première commune de la région pour sa population, la deuxième pour sa superficie, l’unique ville métropolitaine de la région mais également la plus ancienne colonie grecque fondée dans le sud de l’Italie (elle figure aussi parmi les villes les plus anciennes d’Europe). Reggio se trouve sur la pointe de la « Botte » au pied de l’Aspromonte, au centre de la Méditerranée et jouit d’un panorama magnifique sur la Sicile, sur l’Etna et sur les îles Eoliennes. Le centre historique, avec ses palais en style liberty, longe la côte calabraise du détroit avec ses rues parallèles au bord de mer – défini par Gabriele d’Annunzio le « plus beau kilomètre d’Italie »- parsemé sur toute sa longueur de magnolias, palmiers et plantes rares ou exotiques. Dans cette ville, se trouve l’un des musées archéologiques les plus importants consacrés à la Grande Grèce où sont conservés les célèbres « Bronze de Riace », rare témoignage de la sculpture grecque sur bronze et qui sont devenus les symboles de la ville. La plupart des œuvres d’art et des édifices réalisés durant les siècles passés ont été détruits par différentes catastrophes naturelles dont le séisme de 1908. Toutefois, la ville conserve des exemples de monuments de grande valeur et d’anciens restes qui témoignent de son histoire plurimillénaire. Le centre de la ville est donc surtout caractérisé par l’architecture du début du XXème siècle et offre des exemples intéressants de styles liberty, néogothique (Palais Zerbi), néoclassique (le Théâtre Communal Francesco Cilea), éclectique (Palais Mazzitelli) et enfin le soi-disant style fasciste (La Gare principale, le Musée National de la Grande Grèce réalisé par Piacentini, l’ancienne Caserne des Jeunes Fascistes). Nombreuses les églises d’importance artistico-culturelle, de styles et époques différents, mais parmi les exemples les plus typiques de baroque calabrais, figure le Dôme, le plus grand édifice religieux de la Calabre, qui abrite de précieuses œuvres d’art comme les statues de San Paolo et Santo Stefano de chaque côté de l’escalier et la chapelle du Santissimo Sacramento (Monument National). Reggio de Calabre se trouve au centre d’une zone touristique d’importance historico-culturelle et au centre d’une région agricole particulièrement fertile qui, grâce au doux climat et à l’abondance d’eau, a pu développer les cultures d’oliviers, de cépages, d’agrumes et de bergamotes – agrume dont la qualité optimale s’obtient dans le territoire « reggino »- devenant ainsi l’un des symboles de la ville.